Le Proscenium
Bonjour,

Bienvenue sur le forum du site Le Proscenium.
Pour pouvoir poster des messages dans le forum, vous devez vous identifier si vous avez déjà un compte ou en créer un.
Merci.

Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Aller en bas

Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Wilfrid Renaud le Lun 16 Avr 2012 - 14:23

Une amie spécialisée dans les scénarios a été surprise d'apprendre que je travaillais la plupart du temps sans plan de travail quand j'écrivais mes pièces.

Je m'explique :
- La plupart de mes pièces partent d'une idée inspirée d'un livre ou d'une histoire vraie, donc le thème et l'orientation à suivre sont déjà presque établis.
- Il arrive aussi que je fonctionne par flash. Une image autour de laquelle je développe une histoire. ( "La clochette de Madame" et "Mona Lisa ne sourit jamais") Voir les blogs correspondants.
http://clochettemadame.blogspot.fr/ & http://monalisanesouritjamais.blogspot.fr/
Mais dans ces deux cas, les personnages étaient déjà ancrés et l'histoire générale définie. Je n'ai eu qu'à développer la première pour transformer une chanson en une courte pièce d'un acte et pour la seconde reprendre les événements historiques de l'époque pour en donner ma version.
- Reste les histoires originales ( en l’occurrence dans mon cas "Viviane et Claire" & "Au plus noir d 'une nuit terrible". Là, c'est encore différent. la première est une adaptation d'une nouvelle que j'avais écrit étant ado, l'autre l'envie de faire une pièce de genre. Ce fut plus ardue pour cette dernière. Mais une fois campé les personnages, et l'idée générale de la pièce, j'ai fait croiser ces personnages dans chaque scène et voir où cela allait me mener. (Personnage 1 croise personnage 3 dans la première scène: écriture; personnage 3 croise personnage 2 dans la seconde scène : écriture).
Du coup l'histoire s'est mise à respirer d'elle même et naturellement, l'inconvénient (ou la surprise) est de ne pas savoir comment cela va se terminer. je me souviens avoir tapé les dernières lignes avec un choix à faire pour le personnage central. J'ai essayé de faire le bon en fonction de tout ce que j'avais écrit avant.
Est-ce qu'il vous est déjà arrivé d'écrire de cette façons.
avatar
Wilfrid Renaud

Messages : 110
Date d'inscription : 04/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Wilfrid Renaud le Lun 16 Avr 2012 - 14:25

Désolé pour les fautes d'accords Embarassed
avatar
Wilfrid Renaud

Messages : 110
Date d'inscription : 04/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Stéphane TITECA le Lun 16 Avr 2012 - 18:19

Je ne crois pas qu'il y ait une façon..;e t en ce qui me concerne, j ai travaillé avec des plans et sans... mais qu'ils soient ou non sur le papier ils étaient au moins dans ma tête je sais où je vais, je créée de bons (?) personnages et un situation et je les laisse vivre... puis je les corrige , je les leur trace leur route... je n'ai jamais utilisé la meme technique a chacun de mes bébé ... prés de 25 a ce jour... j'ai deux pièces en chantier en ce moment, tres différentes, une ou je travaille que du plan hyper cadré ( car le choix artistique de depart l 'impose) une autre qui vient au gré de mes envies..; en revanche je bosse sur une serie en ce moment et là c'est que du plan... 1 ans de travail et presque qu'aucune scene dialogué et des page et des pages de bibles et de plan...
avatar
Stéphane TITECA

Messages : 37
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 46
Localisation : Tours Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Wilfrid Renaud le Mar 17 Avr 2012 - 12:26

Merci pour ta réponse Stéphane. Apparemment les autres auteurs sont en train de bosser aussi. Very Happy Je m'attendais à un peu plus d'activité sur le forum.

En fait pour corriger mon message initial, j'écris souvent un peu de manière hasardeuse. J'ai parfois quelques scènes bien définies dans ma tête, que je couche sur papier de manière isolée. Ensuite, je fais appel à mon imagination pour "boucher les trous", ces parties là sont assez basées sur de l’improvisation écrite. De "l'impromagination" en fait . lol!
Une fois le premier jet terminé. Je laisse reposer plusieurs jours, je fais une première correction de la pièce, ensuite plusieurs mois où j'essaye de décrocher de l'histoire et de penser à tout autre chose. Passé ce délai, je fais une deuxième correction où j'essaye de finaliser le tout.
Ensuite, je fais lire pour avoir un ou plusieurs avis extérieurs.
Je ne sais pas si c'est une bonne méthode mais elle me convient. j'ai essayé avec un plan et ça m'a vite gonflé, au moment de l'écriture je trouvais de meilleures idées et du coup le plan devenait obsolète. Rolling Eyes
En lisant ton message, je te recoupe sur le fait qu'il n'y a pas vraiment de règles. Dans mon cas, c'est plus dans l'inspiration du départ. Sur tes 25 pièces, ça t'ait déjà arrivé d'en écrire une à partir d'une seule image ? De construire tout le reste autour ?
avatar
Wilfrid Renaud

Messages : 110
Date d'inscription : 04/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Oheix Isabelle le Mar 17 Avr 2012 - 18:38

Coucou Wilfrid !

Stephane a raison : il n'existe pas de bonne ou de mauvaise méthode, chacun fait selon sa sensibilité et son fonctionnement interne.

En ce qui me concerne, je ne fais pas de plan, jamais...

Je pars d'une idée, ou d'une simple image, pourquoi pas... J'y pense pendant plusieurs semaines, et un jour, je me lance et on ne m'arrête plus jusqu'à ce que j'ai mis le mot FIN.

Je ne pourrais pas fonctionner avec un plan sous les yeux, ça m'ennuirait à l'avance.
Et si j'en faisais un, je suis à peu près certaine que je ne le suivrais pas ! Mon côté indiscipliné...

J'aime me laisser porter par les personnages que j' invente et découvrir la suite de l'histoire au fur et à mesure que je l'écris. Et, curieusement, tout s'enchaîne logiquement... En fait, j'ai peut-être un plan dans la tête et je n'en ai simplement pas conscience, va savoir...

Ensuite, je laisse reposer (comme la pâte à crêpes !), et je peaufine, du moins j'essaie !

Bonne soirée à toi ! Smile

Oheix Isabelle

Messages : 77
Date d'inscription : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Pascal Martin le Mer 18 Avr 2012 - 3:08

En ce qui me concerne, ça dépend du genre de texte.
Si c'est un sketch, c'est plutôt un point de départ, une image, une situation, quelque chose que j'ai vu ou entendu ou une contrainte. Ensuite en effet, les choses viennent à peu près naturellement, mais je travaille toujours la chute. J'ai horreur des sketches qui se ne finissent pas vraiment, il y a un noir ou les personnages sortent et basta.

Pour les pièces d'au moins une heure, je structure selon les 3 actes habituels du récit de fiction. Je pense que c'est à cela que ton amie scénariste faisait allusion. Voir "La dramaturgie" de Yves Lavandier.
Pour les scénaristes, c'est quasiment indispensable surtout pour les fictions "mainstream" (théâtre, télé, cinéma, roman) qui doivent répondre à une sorte de calibrage très précis car derrière il y a de gros enjeux économiques (je parle bien du mainstream) et il faut maximiser l'audience.
Pour nous au théâtre, c'est différent et c'est notre avantage. Monter une pièce ne coûte pas cher (comparé au cinéma ou à la télé), donc les formes sont plus libres et c'est même souvent ce qu'on attend du théâtre.

Moi j'écris modestement des textes de comédie assez conventionnels dans la forme. Donc je prépare un synopsis court (une ou deux pages) puis un synopsis détaillé d'une dizaine de pages. Les 3 actes y sont clairement posés, avec le conflit principal à la fin de l'acte 1 et le "climax" à la fin de l'acte 2. Sans oublier le propos (même si c'est léger). La structure de l'histoire y est, de même que les personnages (protagoniste et antagonistes) et les conflits. Ensuite au moment de l'écriture des dialogues, bien sûr ça peut bouger, mais pas au point de changer le fond de l'histoire.
J'ai trop vu de pièces qui n'étaient que des enchainements de situations qui ne menaient à rien, pour tenter d'éviter d'en écrire moi-même.

Les auteurs qui ne le formalisent pas ainsi le font peut-être d'instinct, car depuis la nuit des temps, depuis que les Hommes se racontent des histoires, c'est cette structure en 3 actes qui est utilisée. Alors, tel Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, certains auteurs se font un plan de leur pièce dans la tête et le suive sans le savoir.

Pascal Martin

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Pascal Martin le Mer 18 Avr 2012 - 3:14

Eric Beauvillain n'a rien répondu. Je m'inquiète. Quelqu'un sait-il s'il s'est exilé en Papouasie, s'il est a perdu sa connexion Internet, s'il est séquestré par des comédiennes lubriques, s'il met en scène le soulier de satin en langage des signes, s'il tente une expérience extra-sensorielle à base d'andouillette de Troyes ?

Pascal Martin

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Oheix Isabelle le Mer 18 Avr 2012 - 12:28

Je pense qu'Eric est trop occupé à guetter l'appel du prochain Proscenium's Eleven pour s'y inscrire le premier ! Very Happy

Oheix Isabelle

Messages : 77
Date d'inscription : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Wilfrid Renaud le Jeu 19 Avr 2012 - 8:54

Ah ça y est ! Ca bouge enfin.

Merci pour vos messages. Je rebondis sur le message d'Isabelle d'abord. ravi de voir que nous fonctionnons quasiment de la même façon.
Je rebondis aussi sur le message de Pascal. J'ai la plupart du temps la fin en tête et si je ne l'ai pas, j'essaye de la trouver rapidement au stade de l'écriture afin d'avoir un minimum d'orientation sur l'ensemble de la pièce.
En gros, si on compare une pièce à l'alphabet, j'ai la Lettre A au départ, les lettres H, M, P et la lettre Z pour la chute ou la fin. Et je fais appel à la fameuse "impromagination" citée plus haut.
En fait j'avais un peu la réponse à la question du post "Faut-il un plan de travail ?", je comprends que certains en utilisent mais si je me forçais à le faire, j'aurais l'impression de me brider au niveau de l'imagination. Il m'arrive souvent de trouver certaines situations plutôt pas bonnes au moment de cette "Impromagination". Ce que je suis quasiment sûr de louper avec un plan de travail.
En tout cas, ça m'a permit d'en débattre avec d'autres auteurs et ça fait plutôt du bien Very Happy
avatar
Wilfrid Renaud

Messages : 110
Date d'inscription : 04/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Wilfrid Renaud le Jeu 19 Avr 2012 - 8:57

"Il m'arrive souvent de trouver certaines situations plutôt pas bonnes au moment de cette "Impromagination". Oups ! il fallait lire : Il m'arrive souvent de trouver certaines situations plutôt bonnes au moment de cette "Impromagination".
avatar
Wilfrid Renaud

Messages : 110
Date d'inscription : 04/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Eric Beauvillain le Jeu 19 Avr 2012 - 16:46

C'est très joli, la Patagonie !!!

Bon, je ne vais rien ajouter de nouveau : j'ai en général une image, une idée, un point de départ qui peut se retrouver n'importe où dans la pièce et qui m'accroche.

Dès lors, j'y réfléchis pendant un temps indéfini jusqu'à ce qu'une idée générale se dégage, un moteur qui pourrait résumer la pièce ("jalousie", "cupidité", "jusqu'à quelles limites qu'on jugeait mauvaises peut-on arriver") et qui me donne une conclusion. Ayant réfléchi, j'ai aussi trouvé d'où tout commence.

Suite à quoi, comme je sais d'où je pars et où je vais, j'y vais.

La grande plupart du temps, j'ai trouvé, pour reprendre ton expression, diverses lettres de mon alphabet. J'y vais donc au feeling, me demandant quel B je pourrais mettre après mon A, quel C serait le plus intéressant sachant que je vise le G que j'ai.

Je serpente donc à travers les diverses directions pour arriver à mon Z...

Il m'est arrivé une fois d'avoir toutes les lettres : il m'a donc fallu dresser un plan pour les agencer dans le bon ordre et m'y tenir.

Mais n'avoir que A, G, M, T et Z, n'est-ce pas déjà un plan ?

(bon, alors, ils arrivent quand les autres appels ???)

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Wilfrid Renaud le Jeu 19 Avr 2012 - 17:22

Bonjour Eric de retour de Patagonie Very Happy

Bon apparemment tout est dit. Je rebondirais, juste pour le plaisir sur ta phrase : Mais n'avoir que A, G, M, T et Z, n'est-ce pas déjà un plan ?
Non, c'est un plan avec des trous surtout que G et M peuvent changer en cours de route et métamorphoser complétement Z par conséquence.
Comme a dit un jour Brel à propos de ses chansons : il faut avoir trois idées pour faire une bonne chanson. L'idée de texte, l'idée de musique et l'idée que l'on attend pas.
L'idée que l'on attend pas.
Chez moi, c'est cette idée, ce petit souffle d'inspiration supplémentaire qui se manifeste au moment des "impromaginations" quand j'écris une pièce . Faire un plan complet ou semi-partiel, avec plus de lettres que de trous, me donne l'impression de l'enterrer ou de la mettre en cage sans espoir de sortir. Arrow

Si vous voulez continuer le sujet libre à vous, je décroche du proscénium quelque temps à cause de la Cie Farce au Public que j'ai mis sur les rails avec d'autres théâtreux mais j'ai été content d'en discuter avec vous. Smile
avatar
Wilfrid Renaud

Messages : 110
Date d'inscription : 04/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Eric Beauvillain le Jeu 19 Avr 2012 - 19:54

Perso, rien ne me fait déroger de mon Z ni même des lettres que je pourrais mettre dans ma trame. C'est ce qui me guide...

Si jamais je m'aperçois que je devrais changer de M, c'est que je me suis fourvoyé quelque part. Donc soit je finis comme prévu et fais une autre pièce avec ce M', soit je me dis que M' est meilleur et je laisse tomber la première pièce... J'ai plein les tiroirs de mes cartons des pièces abandonnées en milieu pour cette raison ou parce qu'il s'avérait finalement que mon Z n'était pas assez intéressant...

L'on en conclura que, peut-être, je nécessiterais un plan plus poussé mais j'aime pas les choses trop rigide...

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecrire une pièce : faut-il un plan de travail ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum