Le Proscenium
Bonjour,

Bienvenue sur le forum du site Le Proscenium.
Pour pouvoir poster des messages dans le forum, vous devez vous identifier si vous avez déjà un compte ou en créer un.
Merci.

Identifier les lecteurs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Identifier les lecteurs

Message  Pascal Martin le Sam 2 Aoû 2008 - 2:41

Nous faisons tous le même constat : nos textes sont téléchargés massivement mais nous ne savons pas qui les télécharge et ce qu'ils deviennent.
Certains d'entre nous ne mettent qu'un extrait pour établir le contact avec la troupe qui demande le texte intégral et tentent ainsi de faire un suivi des envois de textes.
Je m'interroge donc sur l'opportunité de forcer les lecteurs à s'identifier pour pourvoir télécharger les textes. Cela se ferait sous la forme de la création d'un compte, comme les auteurs ont un compte. Pour pouvoir télécharger le texte (extrait ou intégralité), le lecteur aurait à s'identifier une fois pour la durée de sa session de consultation du site.

La création d'un compte lecteur consisterait à fournir des informations telles que :
. nom de la personne et/ou de la troupe
. adresse postale de la personne et/ou de la troupe
. adresse courriel
. site internet

etc

J'aimerais avoir vos avis sur plusieurs points :
. pensez-vous que la mise en place d'un compte et d'une identification individuelle des lecteurs soit souhaitable ?
. quelles seraient les informations d'un compte lecteur (utiles à l'auteur) ?
. à quelles informations relatives aux lecteurs (qui ont téléchargé leurs textes), les auteurs pourront-ils avoir accès ?

Je pense que la suppression de l'anonymat des téléchargements engendrera une baisse de fréquentation/consultation des textes. Certains ne voudront pas laisser de trace de leurs téléchargements. On peut imaginer que ce sont ceux qui de toute façon n'ont pas l'intention de faire les demandes d'autorisation ni de payer les droits d'auteur...

Le débat est ouvert.

Pascal Martin

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Eric Beauvillain le Sam 2 Aoû 2008 - 12:28

Moi, je suis bof...

pensez-vous que la mise en place d'un compte et d'une identification individuelle des lecteurs soit souhaitable ?

Non...
Comme tu le dis plus bas (ou plus haut), cela entraînerait un côté fastidieux pour le lecteur de devoir remplir une fiche et beaucoup arrêteraient de consulter.
Déjà qu'il y en a plein qui préfèrent passer par truc et comédie, je ne sais plus le nom, parce que c'est facile, ils ont un livret avec tous les résumés de pièces, ne nous rendons pas plus difficile d'accès...

Je pense que la suppression de l'anonymat des téléchargements engendrera une baisse de fréquentation/consultation des textes.

Oui.
Et est-ce vraiment un mal pour un bien ?
Est-ce qu'on tirerait vraiment plus de choses qu'on en perdrait ?

Certains ne voudront pas laisser de trace de leurs téléchargements. On peut imaginer que ce sont ceux qui de toute façon n'ont pas l'intention de faire les demandes d'autorisation ni de payer les droits d'auteur...

Je ne suis pas sûr.
Je serai a priori parfois intéressé pour répondre dans un forum, parce que j'ai la réponse ou je ne sais quoi. Mais quand je vois que je dois m'inscrire, j'abandonne.
Il peut y avoir des troupes qui seraient intéressées pour lire des textes sans être des pros d'internet et pour qui une inscription rendrait la chose trop difficile (j'en connais qui ne sont pas des pros et s'inscrire, valider par mail, etc, c'est beaucoup de boulot pour pas grand chose).
Là-dessus, faudra bigbrotherer...
Qu'est-ce qui te dit que les informations fournies sont vraies ?
Ne sont-ce pas plutôt les tricheurs qui vont continuer à venir en mettant de fausses infos pour télécharger tranquille sans avoir à déclarer ensuite parce qu'ils n'ont rien à craindre ?

Moi, je suis pour la prévention.
J'envoie mes textes à toute personne qui les demande et je précise la notion de droit d'auteur. Je suis surpris de voir que ça marche plutôt bien puisque j'ai des textes courts de 5-10 minutes qui sont déclarés...

Je ne suis pas persuadé que tous ne déclarent pas pour économiser, mais certains le font par ignorance.
Ceux qui le font pour économiser le feront toujours...

Donc, pour moi, cela ne semble pas intéressant.

A suivre...

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Pascal Martin le Sam 2 Aoû 2008 - 13:36

Je ne suis pas persuadé que tous ne déclarent pas pour économiser, mais certains le font par ignorance.

Alors là j'ai beaucoup de mal à croire ça. Sur les pages de téléchargement du site et sur la première page de chaque texte, les informations relatives à la déclaration et au paiement des droits est présente. Il y a même les liens vers les barèmes de la SACD directement sur le site de la SACD, plus les explications synthétiques des démarches à effectuer.

Je serai a priori parfois intéressé pour répondre dans un forum, parce que j'ai la réponse ou je ne sais quoi. Mais quand je vois que je dois m'inscrire, j'abandonne

Répondre dans un forum pour dépanner quelqu'un et télécharger des textes en vue d'une activité de création d'une troupe ne me semblent pas comparables en terme d'enjeu que cela représente pour celui qui doit se faire connaître (le lecteur en l'occurrence).

Il peut y avoir des troupes qui seraient intéressées pour lire des textes sans être des pros d'internet et pour qui une inscription rendrait la chose trop difficile (j'en connais qui ne sont pas des pros et s'inscrire, valider par mail, etc, c'est beaucoup de boulot pour pas grand chose).

Sans doute. Donc ils ne faut pas espérer que ceux qui n'arrivent pas à lire un courriel et à cliquer sur un lien parviennent à faire les démarches auprès de la SACD... Mais alors comment sont-ils arrivés sur le site s'ils sont si empotés ?

Dans la mesure ou toi-même tu ne mets qu'un extrait, tu obliges bien les lecteurs à une manipulation supplémentaire qui consiste à t'écrire par courriel, et donc à s'identifier auprès de toi (sans garantie non plus de qui ils sont). Les lecteurs doivent faire la même chose pour chaque texte en extrait de différents auteurs. L'identification unique pour une session de consultation du site éviterait aux lecteurs d'envoyer des courriels à plusieurs auteurs. Le compte lecteur est créé une fois (mais est modifiable) et l'identification consiste à entrer un identifiant et un mot de passe. Comme pour les auteurs.

Quant à ceux qui trichent, ils trouveront toujours le moyen de tricher. Tu as raison. Mais j'ai tendance à croire que le principe de l'identification sera dissuasif pour un certain nombre d'entre eux.

Pascal Martin

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Joël Con le Sam 2 Aoû 2008 - 13:45

Bonjour à tous,
Je partage les commentaires d'Eric. Beaucoup n'oseront pas aller plus loin. Et je ne suis pas persuadé que l'identification du lecteur changera les choses, bien au contraire. Pour certains, l'utilisation du web est plus difficile que la traversée de la mer rouge ! Ils n'oseront pas aller plus loin, alors que cette troupe aurait été partante pour jouer une de nos pièces.
En faisant mes propres stats, je suis assez satisfait du retour des demandeurs. J'adresse toujours un mail très explicatif avec le texte joint pour éviter tous malentendus en demandant à ce niveau, la ville d'origine, nom de la troupe etc... si la pièce n'est pas jouée, j'ai un petit retour sympa m'informant de la chose. Si pas de réponse, je demande des nouvelles et j'obtiens pour les 4/5 une réponse. Il arrive aussi que beaucoup plus tard, la pièce sera finalement jouée ! Bonne continuation à tous et je vous souhaite beaucoup d'inspiration.
Amicalement
Joël

Joël Con
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Joël le Sam 2 Aoû 2008 - 13:46

Heu, (pour le gag) mon nom dépasse les 3 lettres... Laughing

Joël
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement des téléchargeurs

Message  Jean-Luc le Sam 2 Aoû 2008 - 14:15

Bonjour Pascal,

Il faut, selon moi, sensibiliser toutes celles et tous ceux qui utilisent
les textes des auteurs, fussent-ils amateurs.

J'ai la chance d'être repris par des troupes extérieures voire même
étrangères.

Comme tout le monde, je suis attentif aux droits qui me reviennent. Or il se
trouve que j'ai considéré que la SACD ne faisait pas son travail
correctement (rien au terme de six mois alors que toutes les déclarations
étaient dûment faites).

J'ai alerté la SACD qui, bien entendu, avait tout perdu et ne savait rien !
A l'issue de quelques mails bien ciblés, mes interlocuteurs sont montés en
grade et j'ai fini par recevoir un courrier personnel de Pascal Rogard (DG
de la SACD) me précisant que tout allait rentrer dans l'ordre et
qu'effectivement un suivi devait être mieux fait.... (faut dire que je leur
ai fait une alerte commissaires aux comptes ! ! !)

Mais je ne l'ai pas fait uniquement dans mon intérêt personnel (je n'en vis
pas, heureusement). J'ai considéré que les auteurs amateurs, et ils sont
nombreux, doivent être mieux traités dès lors qu'ils cotisent à la SACD, ce
qui leur ouvre des droits...

Je suis donc maintenant inscrit à l'encre rouge à la SACD et je peux te dire
que dès que je déclare un texte, je suis dans les 24 heures informé de la
bonne réception de cette déclaration, comme par enchantement.

Je milite donc ardemment en faveur des auteurs amateurs (même si c'est très
discret). Un texte est toujours, selon moi, un pari sur l'avenir qu'il faut
respecter et je ne connais personne qui travaille gratuitement, fut-ce par
passion...

Sans doute, et je le mets à leur crédit, les troupes amateurs sont bien mal
informées de leurs obligations et il faut leur dire que le pourcentage qu'ils
reversent n'est rien à côté de ce qu'ils peuvent engranger lors d'une soirée
bien organisée... Mais la première faute est la méconnaissance

Je suis donc partisan pour que l'on informe les auteurs des "téléchargeurs",
ceci dans un but informatif et aussi, ne le cachons pas, de sensibiliation
au suivi.

Il me semble opportun d'engager une pression plus importante au niveau de la
SACD et du respect des auteurs amateurs. La loi étant la même pour tout le
monde, la SACD doit et les troupes doivent en redevenir conscients.

Amicalement,

Jean-Luc Pecqueur

Jean-Luc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Eric Beauvillain le Sam 2 Aoû 2008 - 14:53

A te lire, Pascal, on dirait que tu es un fervent partisan de l'inscription du lecteur et que tu ne comprends pas qu'on soit contre...

Même si je ne comprends pas le gag de Joël sur son nom dépassant trois lettres, je partage son avis puisqu'il partage le mien Laughing A savoir : je m'autogère pour communiquer avec les troupes qui me demandent des textes.

Je ne vois pas en quoi une inscription du lecteur nous informera "réellement" sur une troupe et dans quelle mesure les infos seront actualisées au bout de plusieurs années...

Je suis aussi d'accord avec Jean-Luc sur le rôle de la SACD - mais alors, là, le militantisme, faut s'accrocher... - dans le sens où j'ai plusieurs textes qui ont été déclarés par ceux qui ont joué (je le sais, j'étais là) et que plus d'un an plus tard, c'est toujours en attente... Pourtant, le délégué départemental m'a envoyé une copie de la demande de traitement à Paris. C'est "en cours" ou je ne sais plus. Vais te me leur envoyer les commissaires aux comptes aussi pour me faire graver en rouge dans leurs dossiers tiens !
(je parenthèse, mais il faudrait que je me renseigne à savoir si les troupes concernées ont été débitées ou non, savoir si ça traîne ou si on capitalise sur mon argent à moi...)

Bref.
On en revient à une alternative simple : on laisse faire (les troupes lisent sans s'inscrire et la SACD fait son boulot) ou on BigBrotherise (les troupes s'inscrivent, nous renseignent sur ce qu'elles font des textes, on vérifient je ne sais comment que c'est vrai et après, on surveille que la SACD fait bien son boulot).
Perso, je suis fainéant, je prends la première dans le sens où le temps que me demanderait la seconde solution ne rapporterait pas assez au vu de l'effort fourni...

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Pascal Martin le Sam 2 Aoû 2008 - 16:46

A te lire, Pascal, on dirait que tu es un fervent partisan de l'inscription du lecteur et que tu ne comprends pas qu'on soit contre...

Si je ne pensais pas que cela pouvait avoir un intérêt je ne le proposerai pas en effet. Et cela fait écho à bien des demandes des auteurs.
Cela dit, je comprends qu'on soit contre. Ce que je ne comprends pas en revanche c'est que les arguments contre soit contredits par la pratique. Ou alors quelque chose m'a échappé dans ce que tu expliques.
Tu nous dis que tu appliques la solution :
on laisse faire (les troupes lisent sans s'inscrire et la SACD fait son boulot)
mais en fait tu ne mets en ligne que des extraits de tes pièces pour que les lecteurs "s'inscrivent" auprès de toi. Car cela ressemble bien à ça puisque tu leur demandes au moins une adresse courriel. Joël Contival (abrégé en Joël Con, dans le forum, d'où le gag). fait de même pour établir un contact avec les troupes et les sensibiliser à la demande d'autorisation.
L'idée du compte lecteur est de mettre en place à l'échelle du site ce qui se fait déjà avec certains auteurs qui veulent identifier leurs lecteurs avant d'envoyer le texte intégral.
Les lecteurs qui veulent lire les textes intégraux de plusieurs auteurs ne publiant que des extraits (et il y en a de plus en plus) doivent faire autant de demandes que de textes et/ou d'auteurs. Avec un compte lecteur ce ne serait plus nécessaire. Si l'auteur souhaite savoir qui le lit et faire un suivi (comme tu le fais et comme Joël le fait), il le pourra au travers des informations collectées sur le site, s'il s'en remet à la SACD et à l'honnêteté des troupes, il n'aura qu'à ignorer les informations sur le site.

Je suis d'accord sur le fait que certains lecteurs pourraient être rebutés par le fait de devoir s'inscrire.
Mais je ne suis pas convaincu non plus par l'argument qui consiste à dire que certains sont trop empotés pour saisir quelques informations et cliquer sur un bouton. S'ils utilisent le site, c'est qu'ils ne sont pas si empotés que ça.

La question que je me pose, et que je pose publiquement, c'est : pour quelle raison un lecteur souhaite-t-il télécharger anonymement des textes intégraux ?
Et quand nous aurons les réponses, nous pourrons nous poser la question corollaire : Quel est l'intérêt des auteurs ? Maintenir cet anonymat ou pas ?

Pascal Martin

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Identifier les lecteurs

Message  François le Sam 2 Aoû 2008 - 17:27

Comme toujours, une proposition déclenche des polémiques dont on pourrait d'ailleurs
écrire une comédie ( dramatique?).
Tout bien pesé, j'estime que tout vaut mieux que l'espèce de flou peu artistique et tès méprisant pour les auteurs qui règne actuellement.
A trop brosser dans le sens du poil nos chers lecteurs, ne nous faisons nous pas hara Kiri sans même que ce geste sacrificiel sauve notre honneur?
Personnellement, si des pièces sonnantes et trébuchantes tombaient dans mon escarcelle, le son réjouirait mon oreille mais très franchement cet aspect n'est pas le plus important et de loin...
Ce que j'aimerais c'est tout simplement savoir qu'ici ou là, quelqu'un a lu, a programmé, à commencé à répéter...Savoir que tel soir je pourrai aller à la rencontre d'une troupe, d'un public, d'un metteur en scène.
Bref, percevoir un écho, même faible à ces cris - déchirants - que nous jetons au vent de la nuit...
Mais rien. Comment ne pas douter, de tout y compris de nous?
Je suis pour la proposition qui nous est faite.
Je ne suis pas juriste mais n'y aurait-il pas un moyen de dissocier droits d'auteur et...connaissance de ce qui se fait ? Je veux dire, la question des droits ne pourrait-elle intervenir en son temps, après un contact, un accord, un compromis.
Pas sûr.
Allons de l'avant. En rester ou nous en sommes n'est bon pour personne.
Amicalement.
François.

François
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Inscription des lecteurs

Message  faudot b le Sam 2 Aoû 2008 - 17:51

Pour ma part je n'ai mis sur le site que les 2/3 du texte de chaque piéce.Je demande aux lecteurs qui me demandent la fin de m'envoyer au préalable quelques renseignements(Nom,adresse postale,nom de la troupe...etc)
Pourquoi ne pas établir une fiche type que l'on pourrait insérer à chaque fin de texte afin que les lecteurs sachent qu'ils leur faudra remplir ce petit formulaire et l'adresser à l'auteur pour obtenir la fin de l'oeuvre.

faudot b
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Gustave le Sam 2 Aoû 2008 - 17:58

François a écrit:
Tout bien pesé, j'estime que tout vaut mieux que l'espèce de flou peu artistique et tès méprisant pour les auteurs qui règne actuellement.
A trop brosser dans le sens du poil nos chers lecteurs, ne nous faisons nous pas hara Kiri sans même que ce geste sacrificiel sauve notre honneur?
...
Comment ne pas douter, de tout y compris de nous?
Je suis pour la proposition qui nous est faite.
...
Allons de l'avant. En rester ou nous en sommes n'est bon pour personne.
Amicalement.
François.


Hé oui, je suis d'accord avec François : bougeons-nous un peu et arrêtons de regarder notre nombril.
Et puis je reste persuadé que beaucoup de troupes ignorent réellement le coût des droits d'auteur ou s'en font toute une montagne alors que ce n'est pas la mer à boire...

Commençons par les informer ce sera déjà un investissement sur le futur non ?

Gustave

Messages : 11
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Identifier les lecteurs

Message  François le Sam 2 Aoû 2008 - 18:39

Merci Gustave.
Ceci dit, en remontant les escaliers, je me sens un peu nombriliste moi aussi.
Peut-être l'information me manque-t-elle mais au juste, Pascal Martin ne se sent-il pas un peul pour résoudre la quadrature d'un cercle dans lequel nos observations l'enferment un peu plus.?
Et s'il est seul, ne pouvons nous l'aider?
Comment...
Par exemple, serait-il utopique, farfelu ou tout simplement impossible d'organiser une réunion ou une journée de travail réunissant Le Proscénium, un juriste, la SDCA, quelques auteurs ( disposant d'expériences,de cas de figure...) un ou quelques représentants de troupes soucieuses de clarification...
Une bonne fois on mettrait sur la table les questions et on tâcherait de les régler...
S'il s'avérait que c'est impossible, nous serions assez mal dans notre démocratie non?
Je sais vous allez dire : "réunionite..."
Au point ou nous en sommes...
Mais peut-être la chose a-t-elle été tentée, naguère.
Dans ce cas qu'en est-il sorti et sinon, pourquoi reculer devant l'obstacle?
Tout vaut mieux que...
Et Churchil n'a-t-il pas dit : ce n'est pas parceque les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parceque nous n'osons pas qu'elles semblent difficile..."
Perso, j'oserais volontiers me risquer hors de mes murs si d'autres osent de même.
Qui est d'accord?
Amicalement.
François.

François
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Gustave le Sam 2 Aoû 2008 - 19:05

François a écrit:
...
Et Churchil n'a-t-il pas dit : ce n'est pas parceque les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parceque nous n'osons pas qu'elles semblent difficile..."
Perso, j'oserais volontiers me risquer hors de mes murs si d'autres osent de même.
Qui est d'accord?
Amicalement.
François.

Chiche !
Moi je dis OK. Peut-être ça fera un peu peur à certains... Mais osons et puis après on verra bien : qui ne risque rien n'a jamais rien non plus.

Jean-Luc

Gustave

Messages : 11
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Pascal Martin le Sam 2 Aoû 2008 - 19:25

En effet, c'est une bonne idée.
Après tout le site Le Proscenium est bien connu de la SACD car il a déjà un partenariat pour l'envoi des demandes d'autorisation directement depuis la fiche descriptive du texte.
C'est désormais un outil important de diffusion des textes et une source de revenu pour la SACD et les auteurs.

Réfléchissons à une réunion à la rentrée à la SACD avec les divers parties prenantes du sujet.

Pascal Martin

Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Identifier les lecteurs.

Message  François le Sam 2 Aoû 2008 - 20:21

Eh ben voilà !!!
marchons sur la capitale!
Il n'y a que le premier pas qui coûte, et nous venons de le faire!
Je trouve cette avancée plutôt motivante.
Et puis j'ai envie de musarder sur les quais de Seine, visiter les bouquinistes...
Pascal, si nous pouvons dans l'attente, aider en quoi que ce soit, nous sommes prêts.
A très bientôt.
François.

François
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Eric Beauvillain le Sam 2 Aoû 2008 - 21:17

Perso, je ne mets pas tout pour que les troupes m'écrivent, me fassent coucou, me prouvent que j'existe, je ne sais pas.
Ce n'est pas un "flicage" dans le sens où je donne toujours réponse et mes textes à 99,99% des cas (les "Ouais, j'veux ton texte, stp mais vite merci d'avance", j'ai tendance à les zapper un peu).
Je ne demande aucun renseignement sur la troupe, la ville, le responsable.
Je ne téléphone jamais aux gens qui me laissent leur numéro en bas de mail.

C'est juste pour établir un pont possible. Certains le prennent et j'ai des discutions intéressantes ; d'autres non. C'est tout.

Perso, je reste contre ce bigbrotherisme qui, outre être lourd à vérifier ne me paraît toujours pas justifié.

Je serais utilisateur, on me dirait que je dois m'inscrire pour télécharger - ce qui existe sur des sites de logiciels comme je ne sais plus lequel mais qui diffuse les mêmes programmes que telecharger.com sauf qu'il faut s'inscrire -, je serais utilisateur, je me dirais donc : "c'est bon, des textes, je vais en trouver ailleurs".

Comme dit je ne sais plus lequel d'entre-vous puisque l'historique en dessous de ma case réponse ne va pas assez loin, toute idée amène polémique et avis contradictoires.

Je suis contre, certains pour, d'autres me rejoindront et vous rejoindront...

Je crois que le mieux est encore et comme toujours par avant, la possibilité de choisir... On met son département ou non ; on fait payer ou non...

Pourquoi ne pas faire "texte à télécharger avec inscription" et "texte à télécharger sans" ?

Je ne suis pas sûr que ce soit difficile au vu de tout ce que Pascal - grâce t'en soit sincèrement rendu - a déjà réussi à faire... Une simple vérification au moment de télécharger, faut-il une inscription=1, la personne est-elle inscrite=0 -> pas de téléchargement...

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Eric Beauvillain le Sam 2 Aoû 2008 - 21:18

Ah ! Au fait, je ne suis pas dispo pour envahir la capitale mais si je peux être d'une autre aide quelconque...

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Identification des lecteurs

Message  François le Sam 2 Aoû 2008 - 21:51

Je reviens sur la suggestion de Pascal.
Créer un compte lecteur.
Plus je relis les arguments pour et contre plus je me dis qu'il faut essayer.
On peut toujours discuter mais agir s'impose à un moment donné.
Donc, sous réserve que cette méthode puisse assez rapidement être mise en oeuvre,
ne pourrait-on la tester avant une éventuelle table ronde entre parties prenantes.
Cette méthode permettrait certainement de révéler des choses.
Qu'elle obère quelque peu nos statistiques n'est pas un problème.
Je suis d'avis que Pascal mette en oeuvre son idée à titre d'expérience. Le plus tôt sera le mieux.
François.

François
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Eric Beauvillain le Sam 2 Aoû 2008 - 22:44

Bah moi, je reviens sur ma suggestion : possibilité de laisser télécharger sans obligation d'avoir un compte.

Au départ, je me suis inscrit sur le proscenium pour être vu. C'est en ce sens que j'ai accepté de payer un abonnement.

Tout le monde s'accordant à dire que ça va faire baisser les téléchargements, cela va à l'encontre de mon but premier : être lu par le plus grand nombre.

Je ne suis donc pas pour que l'on m'impose ça... Sans vouloir être désobligeant, cela va de soi. Smile

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Téléchargeurs

Message  Gustave le Sam 2 Aoû 2008 - 23:06

Pour être très franc, les textes qui me sont demandés le sont à environ 30 % au départ du Proscenium, 30 % au départ de la Théâtrothèque et le reste au départ de mon site perso. Je n'en fais donc pas une histoire de flicage dont je me contrefous. Mais un droit reste un droit et il est le même pour tout le monde. Moi ça me paie l'encre, la mise à jour de mon site, les heures passées et surtout, un encouragement à continuer car je n'ai pas du tout l'intention d'en vivre un jour : je fais ça par plaisir avant tout et ce n'est pas une raison pour se laisser flouer par d'indélicates personnes volontairement ignorantes...
Bien entendu, je respecte le choix de chacun puisque un droit est un droit ! ! !
Il est vrai que cela va rebuter quelques-uns de venir télécharger les textes du proscenium ! Bon ! Mais pourront-ils se passer d'une énorme source de textes à leur disposition ? Pour ceux qui naviguent, à chaque fois que l'on parle de sites de téléchargement, il n'y en a que deux qui reviennent systématiquement : le proscenium et la Théâtrothèque.
Ne faut-il pas tout simplement expliquer en quelques mots que ceci est fait dans un but d'information et de prise de conscience qu'une pièce se déclare à la SACD (personne n'est obligé d'adhérer à la SACD !). C'est aussi ça une bonne concurrence. Ou ranger les textes déclarables et ceux gratuits ?

Jean-Luc

Gustave

Messages : 11
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Identification des lecteurs

Message  Toriel le Dim 3 Aoû 2008 - 1:41

A présent, je mets tous mes textes partiellement. Je crois que c'est le plus sage. Si quelqu'un est intéressé, il me demandera la suite et ainsi j'aurai un contact. J'ai peur que l'identification systématique des personnes qui téléchargent, amènent ceux-ci à être dans certains cas, un peu harcelées par des auteurs indélicats. Cà existe aussi!
Mais en fait mon opinion n'est pas aussi tranchée que cela. Il n'est pas aberrant de se présenter avant de télécharger un texte, l'anonymat m'est autant détestable, que la mise en fiches, les deux me renvoyant un écho désastreux.

Toriel
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Identifier les lecteurs.

Message  François le Dim 3 Aoû 2008 - 10:35

"mon opinion n'est pas aussi tranchée que cela. Il n'est pas aberrant de se présenter avant de télécharger un texte, l'anonymat m'est autant détestable, que la mise en fiches, les deux me renvoyant un écho désastreux."

Formule ramassée qui traduit bien nos hésitations face à des arguments qui se tiennent.
Les mots "anonymat" et " mise en fiches" disent tout sur les dérives permises par un mode de communication ( l'informatique) qui a oublié ce qui prévaut logiquement, humainement, dans tout dialogue, tout échange: se présenter, exposer l'objet de sa requête, convenir des modalités etc...Lors d'un contact physique réel, ou, au téléphone, par radio, par correspondance, ces règles de politesse, de savoir vivre se pratiquent encore et sont une part du plaisir de l'échange voire du "marchandage" qui finit par aborder bien d'autres sujets dans une atmosphère sympathique, conviviale.
Tout le contraire d'Internet.
Pour le coup, notre recherche de dialogue ( car c'en est une de proposer un texte à jouer), ressemble étrangement à la mise en rayon de marchandises sur les étals d'un super marché. Et c'est vrai que le client se sert, remplit son panier, sans se soucier de se présenter au gérant qui n'en a rien à faire. Il se sert, mais il passe quand même à la caisse...
Donc notre production est une marchandise comme une autre. Dès lors reste à trouver un système efficace de "paiement sécurisé" type E Bay ou autre...
Si nous acceptons ce "marchandising" que pourtant beaucoup de nos pièces dénoncent souvent, il faut en passer par là et aller jusqu'au bout de cette logique.
Si au contraire nous souhaitons conserver une qualité des relations humaines, nous ne devons pas avoir honte d'exiger un échange à visage découvert.
D'autre part, l'idée d'un super marché de l'art, me brasse un peu...Relisons Benjamin Constant peut-être.
Ce qui est certain c'est qu'il faut éviter d'aller dans un sens incitant ( l'interlocuteur? le client? ) à considérer notre production comme une marchandise en libre service.
Nous sommes tous peu à peu tombés dans le piège dépersonnalisant, banalisant d'un système qui par ailleurs offre tant de possibilités. Sauver l'humain, un minimum de dignité, un soupçon de politesse, de qualité de l'échange, me paraît devoir l'emporter sur la peur du fichage.
Il me semble que la méthode proposée d'identification du lecteur surtout si elle est présentée succintement mais clairement ne peut écarter que les brebis galeuses.
Après tout quand nous "empruntons" un livre en bibliothèque, nous étonnons nous de devoir décliner identité, adresse etc...? Que faisons-nous d'autre que de "prêter" un livre ? Savoir à qui on le prête et négocier par la suite un éventuel achat, quoi de plus normal.
Les téléchargements gratuits, anonymes, en douce, me font curieusement penser à ces rapts d'enfants dans les maternités à l'aube, quand tout repose...
Il doit y avoir moyen d'éviter ces rapts sans pour autant que ce moyen soit immédiatement connoté "flicage". A nous de trouver les mots .
Je persiste et signe, il faut que Pascal poursuive son idée.
François.

François
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pas le même monde

Message  Eric Beauvillain le Dim 3 Aoû 2008 - 11:10

notre recherche de dialogue ( car c'en est une de proposer un texte à jouer), ressemble étrangement à la mise en rayon de marchandises sur les étals d'un super marché. Et c'est vrai que le client se sert, remplit son panier, sans se soucier de se présenter au gérant qui n'en a rien à faire.

J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même monde que vous...

Pour ceux qui me demandent des textes, près des trois quarts se présentent quand ils écrivent en me disant pourquoi ils veulent le texte (nous sommes une troupe dans tel coin, avec mes copains de classe pour un cour de français, je suis la présidente, la secrétaire de telle troupe, etc).

Dans le quart restant, les trois quarts sont lapidaires mais correct, un quart ne l'est pas.

Tout ce système pour une poignée qui de toute façon ne s'inscrira pas ? Ou s'inscrira et demandera les textes de la même façon lapidaire ?

Je ne comprends pas...

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

réponse

Message  belzefa le Dim 3 Aoû 2008 - 11:11

Ayant déjà vécu les deux situation (demande pour jouer un texte et auteur) je trouve qu'il est normal pour une troupe de demander l'autorisation de jouer le texte à l'auteur, d'autant plus que la plupart des gens qui demande à jouer les textes demandent aussi s'ils faut payer les droits d'auteurs. Par conséquent je ne suis pas contre cette nouvelle mise en forme mais je ne crois pas que cela changerait quelque chose de crucial... en ce qui me concerne en tout les cas!

Théâtralement

Belzefa == alias Camille Sauvanet

belzefa
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Flicage et politesse

Message  Eric Beauvillain le Dim 3 Aoû 2008 - 11:17

Si j'ai bien compris, il faudrait que le lecteur s'inscrive pour télécharger.

Pour le coup, notre recherche de dialogue

Si je suis d'accord sur la base (je ne mets pas mes textes en entier pour instaurer un dialogue), je ne vois pas en quoi l'inscription obligatoire instaurera un dialogue ?????????

C'est du flicage pur et simple ; l'auteur aura accès à des infos sur le lecteur (que celui-ci ne mettra pas à jour, il ne faut pas rêver, le jour où il change de troupe ou ceci cela) et puis quoi ????

Vous croyez qu'en s'inscrivant, que quand l'auteur aura accès aux infos sur le lecteur, la communication va passer toute seule ? D'un coup, tout le monde va se tomber dans les bras en se disant bonjour et en se présentant (on se demande pourquoi d'ailleurs puisque l'accès à la fiche lecteur rendrait inutile la présentation...).

Le fait que je sois inscrit à la bibliothèque pour pouvoir prendre des bouquins ne me fait pas plus ou moins discuter avec la dame qui les enregistre ; le fait qu'un flic ait accès à ma carte d'identité quand il m'arrête ne me rend ni plus agréable ni plus bavard avec lui.

Plus on en discute et plus je suis contre et plus je trouve que l'entre-deux (ce texte est téléchargeable sans inscription / ce texte ne l'est pas) reste la meilleure solution.

Je sais bien que Pascal donne beaucoup pour ce site (et sois-en remercié du fond du coeur) mais quitte à instaurer un système d'inscription lecteur, autant le peaufiner pour le rendre facultatif (je dis pas pour chaque texte, mais au moins par auteur)...

Eric Beauvillain

Messages : 400
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 111
Localisation : Un petit village entre la Marne, l'Aube et la Seine et Marne

http://amatheus.chez-alice.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identifier les lecteurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum